Journées GDR LIFT

LIFT 2021

Le GdR LIFT organise les 6 et 7 décembre à Grenoble deux journées de rencontres autour des thèmes de LIFT. L’objectif de ces journées est de favoriser les interactions entre linguistique informatique, linguistique formelle et linguistique de terrain, afin de favoriser le développement de recherches en linguistique qui tirent le meilleur parti des nouvelles technologies.

En plus d’orateur·trice·s invité⋅e⋅s, ces journées incluent des moments d’échanges via la présentation de travaux de recherche en cours. Les personnes souhaitant présenter leurs travaux sont invitées à soumettre un résumé étendu (appel à contribution).

À propos du groupement de recherche « Linguistique Informatique, Formelle et de Terrain » (LIFT)

La linguistique informatique met à la disposition des linguistes un large éventail de techniques et de ressources qui ouvrent des perspectives nouvelles pour l’analyse linguistique, que ce soit pour collecter et annoter des données ou pour extraire ou vérifier des généralisations linguistiques. L’objectifdu GDR LIFT (Linguistique Informatique, Formelle et de Terrain)  est

  • d’explorer ce potentiel en tirant parti d’un réseau scientifique favorisant les interactions entre linguistes, linguistes de terrain et linguistes informaticiens et
  • de favoriser l’émergence de méthodes nouvelles qui bénéficient à la fois aux linguistes (automatisation des processus d’analyse et de validation), aux linguistes de terrain (facilitation des processus de collecte et d’analyse des données) et aux linguistes informaticiens (développement de nouvelles techniques nécessitées par l’analyse linguistique, essor des méthodes non ou faiblement supervisées pour l’analyse des langues peu dotées, peu écrites ou non documentées).

Le GDR est structuré autour des axes suivants:

  • Extraction de généralisations linguistiques par des méthodes informatiques
  • Linguistique et évaluation des systèmes de traitement automatique des langues
  • Outils de collecte et d’analyse pour les linguistes
  • Données et défis partagés pour une science ouverte
  • Linguistique informatique pour les langues peu dotées ou non documentées

Lieu

Les 2 journées se dérouleront en présentiel sur le campus de l'Université de Grenoble Alpes (Bâtiment IMAG, 700 Avenue Centrale, 38400 Saint-Martin-d'Hères). En cas de restrictions liées à la pandémie, la conférence se tiendra virtuellement.


Conférenciers invités

  • Laurent Besacier (Naver Labs Europe)
  • Daan van Esch (Google Research)
  • Alda Mari (Institut Jean Nicod, CNRS)
  • Matti Miestamo (University of Helsinki)

Communications acceptées

Communications acceptées pour présentation orale

Analyse orientée corpus d'universaux de Greenberg sur Universal Dependencies
Hee-Soo Choi, Bruno Guillaume, Karën Fort

DinG -- a corpus of transcriptions of real-life, oral, spontaneous multi-party dialogues between French-speaking players of Catan
Maria Boritchev, Maxime Amblard

La négation de l'impératif dans les langues atlantiques
Aurore Montébran, Marc Allassonnière-Tang

Le projet ANR Autogramm et l'extraction automatique de grammaire - Illustration par la négation
Kahane Sylvain, Bruno Guillaume, Kim Gerdes, Bernard Caron, Sylvain Loiseau

Le(s)? chinois du Shun-pao 申報
Pierre Magistry

Spécialisation de modèles neuronaux pour la transcription phonémique : premiers pas vers la reconnaissance de mots pour les langues rares
Cécile Macaire, Guillaume Wisniewski, Séverine Guillaume, Benjamin Galliot, Guillaume Jacques, Alexis Michaud, Solange Rossato, Minh-Châu Nguyên, Maxime Fily

Communications acceptées (posters)

Convertir le Trésor de la Langue Française en Ontolex-Lemon: un zeste de données liées
Sina Ahmadi, Mathieu Constant, Karën Fort, Bruno Guillaume, John P. McCrae

Deux corpus audio transcrits de langues rares (japhug et na) normalisés en vue d'expériences en traitement du signal
Benjamin Galliot, Guillaume Wisniewski, Séverine Guillaume, Laurent Besacier, Guillaume Jacques, Alexis Michaud, Solange Rossato, Minh-Châu Nguyên, Maxime Fily

Exploration de systèmes end-to-end pour la reconnaissance automatique de la parole spontanée
Solène Evain

On avertives as complex negative event descriptions
Patrick Caudal

Quelques exemples de négation dans les langues créoles
Emmanuel Schang

Reading interlinearized glossed texts: inference of linguistic features from free translations
Sylvain Loiseau

Rescuing of some-PPIs: from theory to experimental linguistics and back
David Paul Gerards, Carmen Dobrovie-Sorin, Tabea Ihsane, Lucia Tovena

Segmentation en mots faiblement supervisée pour la documentation automatique des langues
Shu OKABE, François YVON, Laurent Besacier

Simplification syntaxique de textes à base de représentations sémantiques en DMRS
Hijazi Rita

Comité d’organisation

  • Benjamin Lecouteux, LIG/Université Grenoble-Alpes
  • Maximin Coavoux, LIG/CNRS
  • Emmanuelle Esperança-Rodier, LIG/Université Grenoble-Alpes
  • Claire Lemaire, LIG/Université Grenoble-Alpes, LAIRDIL, Université Paul Sabatier - Toulouse 3
  • Timothée Bernard, LLF/Université de Paris
  • Patrick Caudal, LLF/Université de Paris

Comité de programme

  • Thierry Poibeau
  • Berthold Crysmann
  • Guillaume Wisniewski
  • Karën Fort
  • Alexis Michaud
  • Tatiana Nikitina
  • Angélique Amelot
  • Valentin Vydrine
  • Carlos Ramish
  • Emmanuel Schang
  • Anaïs Lefeuvre-Halftermeyer
  • Pascal Amsili
  • Heather Burnett
  • Pierre Magistry
  • Sylvain Kahane
  • Gilles Sérasset
  • Marco Dinarelli
  • Solène Evain




Personnes connectées : 2